Agence-immobilier-le-havre.com » Impots » Payer moins d’impôts : que faire pour réduire ses impôts ?

Payer moins d’impôts : que faire pour réduire ses impôts ?

Pour alléger sa facture fiscale, ce ne sont pas les options qui manquent. La plus courante est d’opter pour l’investissement locatif. En respectant un certain nombre de conditions, vous pourrez bénéficier de réductions d’impôts importantes. Il existe aussi des réductions d’impôts pour certains autres investissements, des travaux ou l’emploi d’un salarié à domicile.

Payer moins d’impôts grâce à l’investissement locatif

  • La loi Pinel : cette loi s’applique à la location dse biens immobiliers nus. Elle donne droit à des réductions d’impôts comprises entre 12 et 21% du montant du bien immobilier, lequel est limité à 300000 euros. Pour cela, il est impératif de louer le bien pour un minimum de 6 ans. Le bien doit être neuf, rénové ou acheté en Vefa. Il doit par ailleurs répondre aux exigences de performances de la RT 2012 et être situé dans l’une des zones concernées (A, A bis et B2).
  • La loi Censi-Bouvard : la loi Censi-Bouvard concerne la location des biens immobiliers neufs et meublés (résidences pour seniors ou étudiants). Elle permet de bénéficier d’une défiscalisation de 11% du montant du bien immobilier qui est plafonné à 300000 euros. Pour cela, la durée de mise en location doit être d’au moins 9 ans.
  • La loi Malraux : la loi Malraux concerne la réhabilitation de biens immobiliers situés dans des zones spécifiques notamment les quartiers anciens. Elle permet de bénéficier d’une défiscalisation de 22 ou 30% du montant des travaux qui est plafonné à 400000 euros sur 4 ans.

Quels sont les autres moyens de payer moins d’impôts ?

  • Le dispositif Madelin : la loi Madelin permet d’avoir droit à une déduction d’impôts conséquente pour un investissement dans une PME. Les parts doivent être détenues pour une durée minimale de 5 ans. La déduction d’impôts ne peut être supérieure à 10000 euros par an.
  • Le dispositif Girardin : le dispositif Giradin accorde des avantages fiscaux pour tout contribuable qui effectue un investissement en outre-mer concernant des équipements industriels ou des logements sociaux neufs. Pour l’investissement industriel, le principe est de permettre à un exploitant local d’accéder à des équipements peu disponibles en Outre-mer. Les biens industriels sont loués à l’exploitant pour 5 ans et une fois le bail arrivé à son terme, le locataire en devient propriétaire. Pour l’investissement dans un logement social, ce dernier doit être aussi mis en location pour au moins 5 ans.
  • Le crédit d’impôts : pour des travaux visant à accroître les performances énergétiques de son habitation, il est possible de déduire 30% ou 15% (selon la nature des travaux) du montant des travaux de ses impôts grâce au CITE ou crédit d’impôts pour la transition énergétique, sachant qu’il existe des plafonds pour ces travaux. Dans un autre volet, l’emploi d’un salarié à domicile donne droit à une déduction de 50% des frais de cet emploi sur ses impôts.